3 Bonnes Questions

Afin de choisir la formation idéale qui vous permettra d’atteindre votre objectif de carrière, vous devez vous poser les questions pertinentes et essayer d’y répondre de manière claire qui ne fait pas l’ombre d’un doute. Cette épreuve est nécessaire pour être convaincu de votre choix.

Est-ce que la formation que je cible est la meilleure voie pour accéder à l’emploi de mes rêves ?

A ce niveau, il s’agit de s’assurer si la formation choisie est le moyen optimal pour atteindre l’emploi que vous cherchez. Il existe en effet plusieurs diplômes qui permettent l’exercice de la même fonction. Exemple : Pour devenir un responsable communication, vous pouvez préparer une formation généraliste en gestion d’entreprise, comme vous pouvez opter pour une spécialisation approfondie en communication. Si les deux voies peuvent mener au même poste, la deuxième option vous permettra d’être privilégié en matière de recrutement et vous garantira également le meilleur salaire à l’embauche du fait de votre profil spécialisé.

Ai-je les capacités scolaires et les aptitudes personnelles pour réussir ma formation ?

C’est une question fondamentale, pourtant reléguée au second plan par plusieurs bacheliers et leurs parents. L’envie d’accéder à certains statuts socioprofessionnels comme ceux d’ingénieur ou de médecin par exemple, font oublier aux jeunes les prérequis nécessaires aux études qui mènent à ces métiers. Même en ayant le seuil d’admission exigé en termes de moyenne générale, certains étudiants peuvent être mal à l’aise avec les matières de base qui constituent les programmes de ces formations ou manquer des aptitudes qui permettent de les réussir.

Pour revenir à notre exemple, un étudiant qui n’aime pas les mathématiques et la physique est mal parti pour devenir ingénieur, comme un autre qui n’a pas les capacités de révision et de mémorisation n’est pas fait pour les études de médecine.

Est-ce que la formation de mon choix a des débouchés réels ?

Il est certes recommandé de suivre nos penchants et d’aller vers les études qui nous passionnent. Les chances de réussite sont d’autant plus élevées qu’on se plait dans ce qu’on fait et qu’on s’épanouit sur le plan personnel. Toutefois, réussir une formation, même avec excellence, mais qui ne présente pas des opportunités en termes de carrière et d’ascension professionnelle serait dommageable pour le jeune diplômé et sa famille.

Plusieurs filières universitaires sont aujourd’hui obsolètes d’un point de vue professionnel. Il est indispensable d’assurer une veille sur la situation économique de votre pays ainsi que sur la réalité de son marché de l’emploi pour identifier les filières porteuses qui sont en mesure de vous garantir les meilleures conditions d’insertion dans la vie active