Domaines de formation

L’offre des établissements d’enseignement supérieur marocains couvre une diversité de filières et de spécialisations en phase avec les besoins émergents de la croissance économique et industrielle du continent africain. Le degré avancé de collaboration entre les universités et écoles supérieures, notamment privées, avec les entreprises, a favorisé l’adéquation des formations avec la réalité du marché de l’emploi aussi bien domestique qu’international.

Management/Gestion-Commerce :

C’est l’un des domaines de formation les plus convoités aussi bien par les étudiants marocains qu’internationaux. L’enseignement du management et de la gestion-commerce est très développé au Maroc, il bénéficie surtout du partenariat des établissements locaux avec les meilleures business schools au monde.

Les filières proposées se sont diversifiées pour intégrer d’autres dimensions de ces métiers vitaux et pour tenir compte des évolutions de l’environnement technologique du travail. Autre atout de taille pour ces formations est la double, voire la triple diplômation internationale accordée aux lauréats de ces filières.

Parmi les spécialisations offertes dans ce domaine, on peut citer :

  • Gestion des Organisations
  • Management de Projets
  • Finance
  • Finance Internationale
  • Finance Islamique
  • Comptabilité, Audit et Contrôle
  • Commerce International
  • Management Logistique et Transport
  • Achats et Supply Chain
  • Marketing et Communication
  • Marketing Digital
  • Marketing des Services
  • Ressources Humaines
  • Management Touristique
  • Management Sportif…

Ingénierie :

Ce champ disciplinaire prépare des ingénieurs polyvalents avec une formation générale et des spécialisations métiers. Les diplômés ingénieurs sont appelés à occuper des postes d’encadrement dans plusieurs secteurs d’activités.  Ils interviennent dans la conception, la réalisation et la mise en œuvre d’applications, de process, de produits et de projets divers.

Les ingénieurs formés au Maroc sont réputés à l’échelle internationale en raison de la qualité de leur formation, mais aussi de l’inter-culturalité de leurs profils qui les prédispose à travailler dans des entreprises et des environnements de différentes nationalités.

Au Maroc les études d’ingénierie portent sur plusieurs spécialisations, dont :

  • Génie Civil
  • Génie Industriel
  • Aéronautique
  • Informatique / Systèmes d’Information
  • Multimédia / Développement Web
  • Réseaux / Télécommunications / Application mobile
  • Mécatronique
  • Electricité
  • Electronique
  • Automatisme
  • BTP
  • Environnement et énergies renouvelables
  • Agro-industrie
  • Bio-indutrie…

Sciences de la santé / Paramédical :

C’est l’un des domaines qui connaissent le plus de déficit en matière de ressources humaines qualifiées à l’échelle continentale. Au Maroc, la formation pour les métiers de la santé a connu une évolution remarquable ces dernières années qui a conduit à la création de nouveaux établissements et la diversification des filières, notamment le paramédical dont l’offre était limitée.

Aujourd’hui, le Royaume peut se targuer d’avoir un dispositif de formation très développé dans le domaine de la santé. A côté du secteur public, qui avait, jusqu’à un passé encore récent le monopole des études en médecine, des universités privées aux standards internationaux ont vu le jour. Quant au paramédical, des dizaines d’écoles supérieures et professionnelles forment des jeunes intéressés par ces carrières aussi bien en tant que salariés que de professionnels installés en libéral.

Parmi les filières proposées dans le cadre des métiers de la santé et du paramédical, on peut citer :

  • Médecine générale
  • Médecine dentaire
  • Santé publique
  • Pharmacie
  • Bibliologie de la santé
  • Maintenance des équipements biomédicaux
  • Infirmier polyvalent
  • Infirmier auxiliaire
  • Technicien en imagerie médicale
  • Technicien de laboratoire
  • Kinésithérapie
  • Ostéopathie
  • Direction et gestion des hôpitaux
  • Urgences et catastrophes
  • Thérapies manuelles…