Le projet personnel

Une orientation efficace repose sur un projet personnel cohérent qui se veut une projection dans l’avenir scolaire et professionnel du futur bachelier. Afin qu’il soit réfléchi, ce projet exige une profonde investigation de la personnalité du jeune, de l’offre de formation existante et des opportunités d’emploi.

La connaissance de soi :

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, se connaître profondément n’est pas aussi évident qu’on ne le pense. Ceci est encore vrai pour un lycéen ou un étudiant ; un jeune ne se connait qu’à 30%,  voire 35% de sa vraie personnalité. La première étape de la construction du projet d’orientation consiste donc à identifier ses penchants de personnalité afin de choisir la formation et le métier qui s’y collent le plus. 

Pour cela, le test de personnalité s’impose comme l’outil de référence en la matière. Il existe sur le Web une panoplie de tests proposés gratuitement qui vous livrent un portrait personnel à la suite de réponses à des questions touchant à plusieurs aspects : culture générale, raisonnement logique, …. Les résultats de ces tests automatisés demeurent toutefois généralistes et peu personnalisés. L’idéal est de faire appel à un expert qui vous administrera le test, mais qui le complètera par un entretien afin d’interpréter les résultats en toute connaissance de cause. 

 

DSC_0162

La recherche des formations :

Pour la majorité des élèves de terminale, l’univers de l’enseignement supérieur est quasi-énigmatique. En effet, le schéma des études post-bac est très compliqué. Connaître toutes les voies de formation possibles, les différents types d’établissements, les passerelles entre une composante du système et une autre, les conditions d’accès en fonction des filières, les procédures de sélection …, exige une réelle investigation. 

Pour cela, nous vous conseillons de constituer un fond documentaire en faisant recours aux sources d’information papier et digitales qui portent sur les études supérieures. En voici les principales : 

  • Les sites des ministères de l’enseignement supérieur. 
  • Les sites des ministères de l’enseignement professionnel. 
  • Les sites des académies de l’éducation nationale. 
  • Les sites des universités et grandes écoles. 
  • Les supports distribués par les conseillers en orientation. 
  • Les revues spécialisées en orientation. 
  • Les sites d’orientation en ligne… 

Les informations ainsi collectées peuvent être complétées par d’autres outils tout aussi importants tels : 

  • Les salons d’orientation. 
  • Les journées portes ouvertes. 
  • Les ateliers d’orientation… 

 

La découverte des métiers :

L’exercice d’un métier est la finalité de toute formation. L’obtention d’un diplôme n’est pas un objectif en soi. Ce dernier ne sert qu’à valider l’acquisition de compétences qui vous permettent l’accès à un emploi. Vous devez donc vous renseigner sur les métiers et les secteurs d’activités en général et ceux qui vous intéressent en particulier. 

La connaissance d’un métier passe par plusieurs éléments : 

  • Descriptif du métier : En quoi consiste le métier ? Quelle sera ma mission au sein de l’entreprise ? Quelles seront les principales tâches qui me seront confiées ?… 
  • Environnement du travail : Où vais-je exercer ce métier ? Avec quels outils je vais travailler ? 
  • Conditions de travail : Quels sont les horaires pratiqués ? Serais-je obligé de travailler les soirs ou/et le week-end ? Est-ce que je vais devoir me déplacer hors de ma ville ou de mon pays ?… 
  • Formation conduisant au métier : Quelle filière mène à ce métier ? Est-ce qu’on exige un diplôme particulier pour l’exercer ? Quel est le niveau d’études requis : Bac+2, Bac+3, Bac+5 ?… 
  • Rémunération et promotion : Quel est le salaire de départ ? Quelle est l’évolution salariale après des années d’expérience ? L’exercice du métier promet-il des promotions ?… 

 

DSC_0242